Vous êtes ici : Accueil > Agenda > « Hentoù dañs » Les chemins de la danse
Publié : 9 janvier 2010

« Hentoù dañs » Les chemins de la danse

Le cercle Celtique Koroll Breizh

Le Cercle Celtique Koroll Breizh est né le 29 septembre 2002 après vingt-et-un ans d’existence en tant qu’atelier de danse de l’Amicale des Bretons de Savigny-sur-Orge.
Cette association a pour but de promouvoir la culture bretonne sous toutes ses formes : danse, musique, langue.
Elle organise des manifestations culturelles diverses : festou-noz, expositions, concours de danse... et assure différentes prestations et animations qu’elles soient publiques ou privées, en fonction de la demande.

Le Ballet breton

PNG - 38.9 ko

Le Ballet breton est une compagnie de danse bretonne. Troupe à géométrie variable, le nombre d’artistes évolue en fonction des prestations : spectacles de rue ou scéniques, participation à des concerts, etc.
Selon l’histoire racontée, les danseurs portent des costumes de scène de facture actuelle ou d’époque. Chaque fois, ils soulignent les gestes et le propos chorégraphique. L’objectif de la compagnie est de montrer la richesse immense du répertoire breton. Elle se caractérise notamment par la qualité technique des danseurs et par la créativité des chorégraphies.


Histoire d’une rencontre

Pilier du Ballet breton et ancien membre du cercle de Savigny, Christophe Adenys est l’artisan du rapprochement entre les deux formations. Il a invité Régine Barbot, présidente du Cercle à visionner les spectacles du Ballet breton. Séduite par l’énergie et la créativité de la troupe, elle s’est rapidement laissée convaincre de collaborer avec Gwenn Hellec, chorégraphe du Ballet breton. Celle-ci y a vu un clin d’œil sympathique en tant qu’ancienne administrée de Savigny et surtout l’occasion de monter une création en gestation dans son esprit depuis quelques années. Son projet : montrer la perméabilité des danses traditionnelles bretonnes avec les modes et les modernités successives.

Création : « Hentoù dañs » (Les chemins de la danse)

Première partie (10 minutes) : « Oyez et dansez ! »

A partir des sources historiques disponibles et de travaux récents d’ethnochoréologues, le Ballet breton se plonge dans l’Epoque Moderne, de la Renaissance à la fin de l’Ancien Régime, de la Cour des Ducs de Bretagne à celle de Versailles.
La compagnie remonte dans le temps en montrant l’interpénétration des danses populaires provinciales et des danses de Cour. Les interprètes se jouent avec délectation et malice des codes des deux styles que tout oppose, en apparence…
La première partie du tableau est donnée aux rythmes de la musique d’Arz nevez, un quatuor à cordes classique qui s’inspire du répertoire traditionnel breton. Les musiciens du Cercle assurent l’accompagnement musical et la transition avec le tableau suivant.

Deuxième partie (40 minutes) : « Du terroir à la scène »

Tournant dans l’histoire de la culture bretonne, le début du XXe siècle marque tout autant l’apogée des costumes que des danses, si l’on considère leur foisonnement. C’est également le temps des mutations profondes, celui du passage des danses comme éléments d’une culture paysanne locale aux danses mises en scènes comme témoignage d’une identité. Les terroirs s’influencent, les costumes s’uniformisent peu à peu pour les besoins des spectacles. Les chorégraphies apparaissent, de plus en plus élaborées…

Troisième partie (30 minutes) : « Appel à la dañs »

Véritable manifeste de la culture bretonne actuelle, « Appel à la dañs » présente la Bretagne telle que Gwenn Hellec la perçoit aujourd’hui. Débutant sur un slam régional, elle utilise l’univers numérique pour mieux souligner sa modernité. L’on voit alors des personnages animés se mesurer aux interprètes sur scène. Issue du breton et du jazz, elle explore les frontières de la gavotte en la confrontant au swing. Elle s’amuse des clichés et des pas dans une ambiance tour à tour élégante, festive ou joyeuse.

Documents joints